Grandir au plein air : quels bienfaits pour le développement de nos enfants ?

Claire De Kermenguy
Rédactrice Prello

Courir après les papillons, grimper aux arbres, cueillir des fleurs ou ramasser des champignons... À l’ère du smartphone et des tablettes, ces activités de plein air sont devenues bien rares pour nos enfants. Pourtant, grandir au contact de la nature serait un facteur essentiel dans leur développement physique et cognitif. Découvrez tous les bienfaits du grand air sur vos enfants.

Le plein air permet de se dépenser physiquement

Dehors, le corps est sans cesse mis en mouvement : courir, sauter, jouer au ballon, travailler son équilibre… il n’y a pas de meilleur terrain de jeu pour favoriser l’activité physique des enfants.

Toutefois, selon de récentes études, 4 enfants sur 10 ne jouent jamais dehors la semaine. Et le confinement n’a malheureusement pas inversé la tendance.

Condition physique dégradée, indice de masse corporelle en hausse, capacités respiratoires fragilisées… Les confinements auraient eu des conséquences bien plus désastreuses que prévues sur les enfants selon l’Onaps, l’Observatoire national de l'activité physique et de la sédentarité

Les espaces naturels favorisent le développement cognitif

Au-delà de la forme physique, le plein air a aussi un effet bénéfique sur le développement cognitif des enfants. En effet, jouer dehors permet d'activer différentes zones du cerveau pour maintenir son équilibre ou encore se repérer dans l’espace.

La proximité avec les espaces naturels aurait également un impact sur la capacité de concentration des enfants. Des chercheurs espagnols se sont aperçus qu'une exposition accrue à la nature augmentait de 5 % la capacité de mémorisation des élèves et diminuait de 1 % leur inattention en classe.

Au contact d’environnements naturels, les enfants vont par ailleurs développer leur curiosité, leur intuition, mieux appréhender la prise de risque ou la maîtrise des situations. Des mécanismes qui ont une influence positive dans leur développement cognitif.

La nature rend le système immunitaire plus robuste

Gratouiller la terre, jouer dans l’herbe, courir sous la pluie… Passer du temps dehors ne rendra pas votre enfant plus malade, bien au contraire ! C’est au contact des microbes qu’il va renforcer son immunité et réduire les risques d’allergies.

C’est également en s’exposant à la lumière du soleil qu’il pourra mieux synthétiser la vitamine D, essentielle au bon développement de l’organisme et à la croissance. Une bonne façon par ailleurs de faire un break avec la lumière artificielle des écrans.

Grandir au plein air développe la sensibilité environnementale

Grandir au contact de la nature éveille la curiosité en activant tous les sens : sentir l’odeur des sous-bois, écouter le piaillement des oiseaux, marcher pieds nus dans l’herbe humide… Une curiosité qui façonne la sensibilité environnementale, car c’est bien connu, on a davantage envie de protéger ce qu’on connaît et ce qu’on comprend.

C’est d’autant plus vrai pour les petits citadins qui n’ont jamais vu d’animaux de la ferme ou de potager. Un souci quand on sait que la méconnaissance des fruits et légumes atteint des sommets. Selon une étude de l’Association Santé Environnement France (ASEF), 87 % des enfants interrogés  seraient incapables de reconnaître une betterave.

Inviter la nature dans le quotidien de nos enfants

C’est incontestable, le plein air fait du bien à nos enfants. Mais comment inviter facilement la nature dans son quotidien familial quand on est citadin ? Comment grandir au plein air quand on habite un appartement en centre ville ?

Tout d’abord, on peut multiplier les sorties au parc, c’est la solution la plus simple et accessible pour faire le plein de verdure. Il est aussi aisé d’installer un petit potager sur son balcon ou son rebord de fenêtre, une activité ludique pour sensibiliser son petit jardinier aux fruits et légumes de saison.

On peut également faire des balades et randonnées les week-end, ou bien s’essayer à la micro-aventure à quelques kilomètres de chez soi : lacs, forêts, bord de mer… Il y a forcément de grands espaces naturels proches de chez vous.

Devenir propriétaire d’une résidence secondaire avec Prello

Bien sûr, s'échapper au beau milieu de la forêt ou des champs chaque week-end n’est pas envisageable pour bon nombre de parents citadins. Entre le coût de la location du logement, les longs transports et la logistique complexe, l'organisation peut vite s’avérer contraignante.

La solution rêvée ? Bénéficier d’un pied à terre pour se ressourcer au grand air facilement et plus souvent. Le rêve de la résidence secondaire peut sembler inaccessible pour un bon nombre de ménages… mais pas si on investit à plusieurs. Le concept de co-achat développé par Prello permet d’acheter une fraction de résidence secondaire, et de devenir copropriétaire avec des amis ou des inconnus.

Flexible, sans contrainte, l’accès à la propriété n’a jamais été aussi facile. Quelle meilleure manière d’offrir un bon bol d’air à vos enfants ?

Envie d’un pied à terre au beau milieu de la nature pour le bien-être de vos enfants ? Lancez-vous dans l’achat de votre résidence secondaire avec Prello, nos conseillers sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Bénéfices
Acheter avec Prello
Acheter seul(e)
Charges administratives
Une maison d’exception pour une fraction du prix
(de 44 à 176 jours par an selon le nombre de parts)

Découvrez aussi..

La fiscalité immobilière des Français non-résidents
Lire l'article
Indivision, SCI : quelle structure juridique choisir pour acheter un bien immobilier à plusieurs ?
Lire l'article
Maison en bord de mer : comment réussir son projet ?
Lire l'article

Découvrez aussi..

La fiscalité immobilière des Français non-résidents
Lire l'article
Indivision, SCI : quelle structure juridique choisir pour acheter un bien immobilier à plusieurs ?
Lire l'article
Maison en bord de mer : comment réussir son projet ?
Lire l'article
Investir dans l’immobilier via une SCI familiale : tout savoir.
Lire l'article
Top 5 des destinations françaises les plus appréciées des nomades digitaux
Lire l'article
Tout savoir sur la taxe foncière et la taxe d’habitation de votre résidence secondaire
Lire l'article
Top 5 des destinations les plus prisées pour acheter une résidence secondaire proche de la mer
Lire l'article
5 indicateurs clés à prendre en compte pour développer son patrimoine
Lire l'article